Bouquets d'images . Programme de films courts . Vitrine du Plaza

Films de Pauline Julier

Une proposition de la Fondation Plaza, des Cinémas du Grütli et de Sister Distribution

30.09.2022 – 02.10.2022

Cinéma le Plaza

Tilda Swinton and Kira Muratova

ENTREE LIBRE

 

Ven 30.09 : 17:00 – 22:00

Sam 01.10 : 14:00-22:00

18:00 : Discussion entre Pauline Julier et Nastassja Martin, anthropologue et écrivaine, auteure de Croire aux fauves

Dim 02.10 : 14:00 – 22:00

CERCATE ORTENSIA
Lauréate des Swiss Art Award 2021

Un film de Pauline Julier, Suisse, 2021, 16′

Composé d’archives, personnelles ou empruntées aux réseaux sociaux, Cercate Ortensia est l’expression d’un désarroi autant qu’une grande respiration. Une pléthore de fragments de mémoire s’entrechoquent, des humains marchant sur de vieilles statues au regard vide, entre hortensias, pères fatigués et ciels rouges. Le film s’inspire de « La Libellula (Panegirico della libertà) », un « poème politique, féministe et poétique » d’Amelia Rosselli (1930-1996).

https://sister-distribution.ch/movie/cercate-ortensia/

« Entre hommage et vengeance face à son héritage littéraire, le poème de Rosselli se nourrit de l’ambivalence de la figure d’Hortense du poème « H » d’Arthur Rimbaud, entre élan d’ouverture et retrait intime. Cercate Ortensia recrée un mouvement circulaire marquant une bouffée d’air libératrice face au passé et la vieillesse. Elle explore la chute, la disparition, l’oubli, l’évanescence, traçant un lien entre les recherches de pionniers scientifiques, la désorientation liée à la perte de mémoire de son père vieillissant et malade, jusqu’à l’actualité brûlante de la catastrophe écologique. » Centre Pompidou

FOLLOW THE WATER

Un film de Pauline Julier et Clément Postec, Suisse, 2022, 48′

Follow the Water nous transporte en hiver 2021, dans le désert d’Atacama, au Chili. Autour d’une des plus grandes mines de lithium au monde, plusieurs protagonistes racontent leur attachement à ce territoire. S’entrechoquent l’engagement d’une indigène pour les droits de l’eau, les doutes des scientifiques en exploration du désert comme analogue à la planète Mars, la croyance des industriels, les spectres de la colonisation et les récits des nouveaux explorateurs. La quête des traces de la vie dans l’univers creuse celle de l’équipe du film, vertigineuse et absurde. Les voix s’emmêlent et les discours s’enrayent. Le paysage aride et sec du désert se confond bientôt avec celui de la planète rouge et de ses délires raisonnés. Telle une boule de cristal, Mars apparaît comme le début et la fin du temps.

https://sister-distribution.ch/movie/follow-the-water

« D’un sol à l’autre, de Mars à la Terre, il s’agit de composer un seul et même espace critique. Se projeter sur Mars, c’est tenter d’appréhender et de regarder la Terre, alors que le changement climatique et le désastre écologique en cours nous projettent dans un monde inconnu. Mars a été de tous temps le lieu de projections multiples. Aujourd’hui qu’y voit-on ? Pour certains, un devenir terrestre, pour d’autres, l’image du monde aride et invivable qui nous attend. » Pauline Julier, Clément Postec , « Occupy Mars, cahier iconographique » 

PAULINE JULIER

Pauline Julier est artiste et réalisatrice. Elle explore les liens que l’homme crée avec son environnement à travers des histoires, des rituels, des connaissances et des images. Ses films et installations sont composés d’éléments d’origines diverses (documentaire, théorique, fictionnel) pour restituer la complexité de notre rapport au monde.Ses installations et films ont été projetés dans des centres d’art contemporain, des institutions et des festivals du monde entier, notamment au Centre Pompidou (Paris), au Loop (Barcelone), à Visions du Réel (Nyon), au Tokyo Wonder Site (Tokyo), au Musée d’art moderne de Tanzanie, au Geneva Art Center, au Palazzo Grassi (Venise), à New York, Madrid, Berlin, Zagreb, à la Cinémathèque de Toronto et au Pera Museum d’Istanbul. Julier a présenté une exposition personnelle au Centre Culturel Suisse à Paris (CCS) en 2017 et vient de recevoir le Prix fédéral d’art suisse en 2021. Son film « Naturales Historiae » a été diffusé en ligne sur Vdrome.org et son prochain film, « Way Beyond », sélectionné en compétition à Visions du Réel 2021 sera dans les salles suisses en octobre 2022. Elle écrit actuellement un long métrage de fiction avec Alina Film, elle a présenté ce printemps une grande installation à l’institut d’Art Contemporain de Villeurbanne et plusieurs de ces films seront montrés cet automne en Inde et au Sri Lanka via le Goethe Institute. Le festival espagnol Interseccion présente cette année une rétrospective de son travail.